En passant :  La vie est si courte qu'il ne faut pas perdre une occasion de trouver le temps long.  Soulignac
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Librairie fermée
librairie1.gif
LIBRAIRIE EN LIGNE
DE FORNAX
Suite à un grave
dysfonctionnement dans la gestion des commandes, la librairie est fermée jusqu'à nouvel ordre.
Catalogue général
Typo et alentours
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
100 Abonnés
Calendrier
Nouvelles
Attention... DES BARBARES envahissent la France... - par cls le 28/05/2007 @ 15:17


Des Barbares ? Ah bon ? Qui ? Et pour quoi faire ?
Des Barbares, oui. Parce qu'il ne faut pas s'encombrer des bonnes manières et faire ce qu'on a envie de faire sans se préoccuper des modes, des surmodes, des sousmodes, des hypermodes, des inframodes, des gigamodes, des femtomodes, des contremodes, des amodes, des épimodes, des métamodes, des paramodes, des catamodes, des patamodes, des cacamodes... Et marcher sur les pieds des belles dames et des beaux messieurs s'ils gênent sur le chemin. Et surtout proposer en Barbare, honnêtement et brut de décoffrage, un bon travail de Barbare.
Pour l'instant, ils sont deux, les Barbares. Par ordre alphabétique : Éric Dussert et Christian Laucou. Tous les deux éditeurs. Le premier plutôt orienté 20e et 21e siècles, le second plutôt orienté 19e et 21e siècles. Trois siècles de compétences, pas si mal...
Tout ça nous conduit au quoi. Des livres, évidemment. Qu'ils estiment bons sans demander l'avis de Tartempion ou de Machin. Sans faire de sondage ni de référendum. Mais avant de les présenter, parlons du « logo », de la « marque » de l'éditeur qui va si bien avec son nom. La femme décapitée. Son dessin vient du manuscrit d'une traduction inédite des Mille et une nuits. Les femmes qui ont précédé Shéhérazade dans la chambre de Chariar ne savaient pas raconter des histoires... elles en ont payé le prix ! Gardons la tête sur les épaules pour présenter les premières histoires. Elles seront toujours proposées par paires : l'une issue de la volonté de Dussert, l'autre de celle de Laucou. Pas de jaloux ainsi. Et celui des livres pour tout tirage, pas celui des couvertures à soi. La périodicité ?... Quand une paire est prête. Mais qu'on se rassure, une petite réserve se crée...
... Au premier de ces messieurs...




Il est proposé par Christian Laucou.
André Laurie, ou Paschal Grousset pour l'état civil, fut loin d'être un homme ordinaire. Écrivain, bien sûr, et collaborateur de Jules Verne pour trois des titres de ce dernier, mais aussi Communard, opposant à Napoléon III (cela va sans dire), exilé à Cayenne, évadé, spécialiste de la culture brittanique, propagateur de la culture sportive, député de gauche...
   

Un roman dans la planète Mars présenté ici est à la fois un roman de science-fiction (un des premiers du genre space opera), un ouvrage de réflexion sur les sociétés et un manifeste féministe. Il paraît ici pour la première fois après une pré-publication en 1895 dans la Revue illustrée. Notes, postface et bibliographie de Christian Soulignac.
148 pages, format 15 x 23 cm. 17,50 euros.

... Au deuxième de ces messieurs...




Il est proposé par Éric Dussert célébrissime dans l'univers entier (y compris la planète Mars) grâce à son Alamblog.
On parle de l'Alamblog, eh bien, en voici le papa ! Un papa qui existait sur papier avant que de son pénis-cornue extra-strong il n'ensemençât de liqueur de quinte-essence la matrice du Web et qu'il ne mourût – tout comme monsieur Mante-Religieuse – de son formidable accouplement. Les femmes et les hommes de goût auront, bien sûr, reconnu L'Alambic dans cette description. L'étrange et unique Alambic, générateur d'inabonnés, de bonne humeur, de grincements de dents, de rires, de pleurs, de révoltes, de hourras, de hourvaris, de monômes, d'éclaircissements... et d'attentes interminables, seulâbres devant la boîte aux lettres, du prochain numéro. A la fois vénéneuse et bénéfique, la littérature distillée par cet Alambic était une drogue des pires imaginées par l'esprit humain. Elle revient, sans édulcorant. Elle perd, au passage, sa viridité mais pas sa verdeur. On a là du noir sur blanc, bien cru, bien saignant.
Et, dans sa grande mansuétude, le Dussert nous sert en dessert un index complet des noms cités. Même les Nom-de-Dieu, les Bigre et les Bougre, ajouterait un Brassens s'il n'était mort depuis vingt ans.
56 pages, format 21 x 29,7 cm. 20,00 euros.

Souscription(s)
Si l'on souscrit avant le 21 juin 2007, on bénéficiera de prix préférentiels :
Un roman dans la planète Mars, 15 euros, franco de port pour la France.
L'Alambic, 17 euros, franco de port pour la France.
Les deux ouvrages, 30 euros, franco de port pour la France.

La souscription prendra fin avec l'ouverture du Marché de la Poésie où Des Barbares... partageront le stand de Fornax éditeur.

marque
Une production Des Barbares...
Christian Laucou
37 bis rue de Montreuil
75011 Paris, France
(le seul éditeur qui a deux adresses également actives et également valables)

cls




Le livre de la semaine

Maurice Fourré
Une Conquête

Article sur l'ouvrage.

28 pages, format 16 x 25 cm.
composé et imprimé en
typographie au plomb
Tirage à 450 exemplaires.
16 €

(cliquer sur l'image
pour en savoir plus)

Les livres de la semaine
Le Petit dernier...

Raymond Callemin
Lettre
à Arthur Mallet

frnx-259.jpg


8 pages, format 9,7 x 20 cm.
50 exemplaires.
45 €

(cliquer sur l'image
pour en savoir plus)

Gratuit


Quelques pages de ce site à visiter pour se divertir ou se « cultiver » :

Cartes de vœux

Poésie alimentaire

Couples singuliers

Les Hirondelles
de Bannes

Laucou à la radio


... pour ceux qui auraient la flemme de chercher.

Visites

 1261503 visiteurs

 16 visiteurs en ligne

Fornax éditeur – 18, route de Coizard, 51230 Bannes – France